F.A.Q

  • Qu’est-ce que l’ostéopathie ? 

L’ostéopathie est une pratique manuelle reposant que l’auto-régulation de votre corps.

Elle place l’accent sur l’intégrité structurelle et fonctionnelle du corps. 

Nous utilisons les structures squelettiques, articulaires, myofasciales ainsi que les éléments vasculaires et neurologiques. 

Cette approche holistique de la prise en charge du patient est fondée sur le concept que l’être humain constitue une unité fonctionnelle dynamique, dans laquelle toutes les parties sont reliées entre elles.  

  • Quelles sont les Contre-indications de l’ostéopathie ?

Si vous présentez une de ces contre-indications, je vous conseille de contacter votre médecin en première intention: 

- Absence de consentement du patient, maladie provoquant une fragilité des tissus osseux, ligamentaires, tendineux, conjonctifs, artériels et veineux

- Hémorragies, hémophilie, augmentation du délai de coagulation, phlébite 

- Traumatisme récent n’ayant pas fait l’objet d’un examen clinique et/ou d’examens paracliniques

- Glaucome non contrôlé

- Cholécystite aiguë 

- Appendicite aiguë, péritonite 

- Néphrite aiguë 

- Processus néoplasique 

- Hernie discale aiguë avec signes neurologiques​

  • Comment se déroule une séance d’ostéopathie? Dois-je avoir une tenue particulière pour venir?

La séance commence par une anamnèse: il s’agit d’un interrogatoire sur votre douleur et vos antécédents médicaux. 

Par la suite, le patient passe en sous vêtements, je vous conseille une tenue confortable, prêt du corps et souple (ex: short ou legging) si vous êtes pudique. Mais n’oubliez pas, si vous venez pour une douleur de genou, je dois pouvoir les voir et les toucher.

Nous procéderons à un examen ostéopathique complet. Celui-ci inclut des mouvements actifs et passifs (ex: tourner la tête, lever les bras…). L’examen commence habituellement avec le patient debout, assis et puis allongé.

Grâce à des test palpatoires spécifiques, je pourrais déterminer les zones du corps qui présentent des restrictions de mobilité susceptibles d’entrainer des blocages et des douleurs. 

Nous commencerons alors le traitement. Plusieurs techniques seront possibles selon l’origine de la douleur.

A la fin du traitement, je réaliserai un dernier examen pour vérifier l’effet du traitement et vous pourrez vous rhabillez. 

La séance dure généralement 45 min. 

  • Quelle est la différence entre kinésithérapeute et ostéopathe ?

 

Il est intéressant de différencier l’ostéopathie de la kinésithérapie. Ces deux disciplines sont des thérapies manuelles (le praticien soigne le patient par un contact manuel), mais ni la méthode de traitement, ni la façon de le prodiguer ne sont identiques (outils thérapeutiques différents), elles sont différentes mais complémentaires, chacune ayant ses spécificités et ses indications.

  1. Le masseur kinésithérapeute est le thérapeute spécialisé dans la rééducation, il va utiliser des techniques manuelles (massages, ponçages…) et des techniques instrumentales (éléctrophysiothérapie, ultrasons, crèmes, balnéothérapie, matériel de musculation…) pour corriger des troubles musculaires, articulaires, ligamentaires… lésés suite à une pathologie ou un accident. Son intervention est principalement locale (sur une zone précise) et nécessite le plus souvent un nombre important de séances.

  2. L’ostéopathe est un thérapeute manuel exclusif (il n’utilise majoritairement pas d’autre matériel que ses mains). Il a une vision holistique du corps (globale). Il travaille aussi bien sur les articulations et les muscles, que sur d’autres structures : viscères, crâne… et est à même de traiter des troubles multiples : lombalgie, cervicalgie, mais aussi troubles O.R.L., troubles digestifs et urinaires, stress… L’ostéopathe travaille donc sur toutes les structures qui composent le corps humain, en recherchant la cause à l’origine de la pathologie. Les séances d’ostéopathie ne nécessitent pas de prescription médicale car l’ostéopathe est un professionnel de la santé de première intention (des prescriptions peuvent être demandées pour certains actes particuliers pour améliorer la sécurité des patients). Dans la majorité des cas, il n’y a pas nécessité d’un nombre important de séances pour traiter un trouble, un suivi régulier est par contre intéressant car l’ostéopathe pratique aussi des séances préventives.

  • Pourquoi pouvez-vous ressentir des douleurs après une séance ? 

 

Tout simplement parce que le corps n’a pas fini son travail d’intégration neurologique.

De nouvelles manipulations risqueraient de surcharger le système neurologique qui ne serait plus capable, en retour, de traiter les données.

Un traitement ostéopathique nécessite 3 à 5 jours pour que toutes les mobilisations soient intégrées au niveau neurologique par le corps et pendant cette période des réactions douloureuses ou non peuvent avoir lieu. Ce n’est pas systématique d’avoir des douleurs après une séance d’ostéo. Cela ne dépend pas des personnes mais plutôt de la cause. Il est possible de ne ressentir aucune douleur ou d’en ressentir.

La courbature vient lorsque le corps repositionne à nouveau les postures après avoir évacué une tension trop importante. Ce ressenti est donc tout à fait courant après une séance d’ostéopathie.

  • Est-ce-que l'ostéopathie est remboursée par la sécurité sociale? 

La sécurité sociale ne rembourse pas les séances d’ostéopathies, par contre de plus en plus de mutuelles remboursent les séances, renseignez vous auprès de votre mutuelle. 

A la fin de la séance, je vous rédigerais une facture qui vous permettra de vous faire rembourser. 

  • A quelle fréquence dois-je faire une séance d’ostéopathie ? 

Cela dépend de votre vie quotidienne! 

En effet, si vous êtes très sportif et que vous participez à beaucoup de compétitions vous aurez besoin de plus de séances qu’une personne plus sédentaire. 

Une personne ayant eu un gros traumatisme (accident de voiture ou choc émotionnel) il vous faudra peut être plus qu’une séance.

Pour une personne ayant une activité normal, je conseil une à 2 séances par an en prévention. 

N’attendez pas de ne plus pouvoir bouger avant de me contacter